PIPOF.com : communication multimedia : presse, internet, photo, sponsoring, conseil, communication
PIPOF.com
Le service communication de PIPOF.com
Réalisation de magazine, dossier et d’articles pour la presse ou les services de communication
Service de banque image ou d’illustration pour les sponsors et les entreprises.
La régie publicitaire de SEASAILSURF Le Mag et SeaSailSurf.com
Les services complémentaires de PIPOF.com
Des sites internet sur mesure pour sponsors, skippers, entreprises.

Presse

Relations Presse
The Dronautic Revolution 1968 - 2018
Le site d’information voile et glisse et le magazine gratuit édités par Pipof.com

Chaînes
Quotidien d’actualité mer, voile et glisse. Bilingue : Français & Anglais.
L’actualité de la voile et de la glisse en français.
Portail de communication pour skippers et sponsors.
L’économie, le management, la communication et le sponsoring dans les sports nautiques
Actualité sur le monde des Minis 650, voiliers de course au large.
Le salon permanent de l’industrie nautique
Le mini magazine gratuit sport et culture de la glisse
Le serveur d’images de PIPOF.

Réseaux


Créez votre badge
SPORT / VOILE / 650 : Mini-Fastnet
Ça repart en double dimanche vers le Fastnet
Prologue samedi à 14h30 • départ dimanche à 12h • 3j20h à battre
vendredi 12 juin 2009 • Pipof
Les minis se retrouvent de nouveau à Tréboul, cette fois-ci avec deux marins à bord. 76 tandems sont inscrits pour la Mini-Fastnet édition 2009. Le double vainqueur de la course, Sam Manuard, participe à bord de son nouveau mini skippé par Bertrand Delesne. Vainqueur en 2003 et 2005, il détient aussi le record de l’épreuve en 3 jours 20 heures 22 minutes et 47 secondes. Ce record Douarnenez – Fastnet – Douarnenez sera-il battu cette année ?

L’an passé, la course en double vers le phare du Fastnet en Irlande avait dû être remplacée par un aller – retour vers Cordouan en Gironde à cause du mauvais temps. Les conditions météo seront-elles plus favorables cette année ? A deux jours du départ (dimanche à 12 heures), les prévisions météo annoncent 5-6 nœuds de vent de nord-est en baie de Douarnenez. Cela devrait donc être assez faible pour lancer les concurrents vers le large. Tout semble donc propice pour un retour au parcours classique vers le Fastnet. « Au jour d’aujourd’hui, ils y vont » confirme Philippe Coatmeur, le directeur de course. « Ce sera un peu mou pour la montée, mais on s’attend à une descente au travers dans des conditions assez ventées. Les coureurs parlent même de la possibilité de battre le record… »

« Le problème, c’est que la météo actuelle n’est pas très stable » avoue Stéphane Le Diraison, le skipper du prototype Cultisol, vainqueur la semaine dernière du Trophée MAP en solitaire. « Si les conditions sont médium, on peut réaliser des vitesses monstrueuses car les nouveaux minis sont plus performants que ceux de 2003 (ndr : année du record de Sam Manuard et Yannick Cano). En tout cas, revenir d’Irlande en 24 heures, c’est faisable ! Et comme le but, c’est aussi de préparer la Transat 650 de septembre, ce sera l’occasion de pousser les bateaux à 100%. »

Sébastien Picault, le skipper du prototype Kickers (l’ancien Karen Liquid de Sébastien Magnen et Brossard d’Adrien Hardy) est plus précis : « Je pense qu’il faudra tirer le bon premier bord après le Fastnet. Ceux qui le feront auront la bonne trajectoire pour revenir en mer d’Iroise et ils auront de bonnes chances de revenir jeudi dans la matinée. De fait, il faudra être dans le paquet de tête au phare du Fastnet pour réaliser ce bon premier bord. Ensuite, ce sera vitesse, vitesse et vitesse jusqu’en mer d’Iroise ! »

Olivier Avram, le skipper du prototype « Cap Monde 2 » est plus pessimiste quant à un éventuel record… «  Vu le temps que l’on a en ce moment, je dirais non ! Pour l’instant, il y a de la pétole en mer d’Irlande. La montée va donc être molle. On verra… mais je le record, je n’y crois pas trop. » Nicolas Charmet, le skipper du ptototype « La Ligue Contre Le Cancer » surveille la météo depuis le début de la semaine. « Cela va dépendre de là où va se placer la dépression au moment du retour. L’aller vers le Fastnet risque d’être assez long… » Comme les autres concurrents, il se basera sur les dernières infos météo qu’ils pourront télécharger avant de larguer les amarres. « Avec le pôle d’entraînement de Douarnenez, on fera un point météo avec Jean-Luc Nélias samedi soir et le matin du départ. » Ce n’est qu’à ce moment-là que la route vers les Scilly puis le Fastnet seront peut-être plus claires…

En bref…

• Prologue samedi en baie de Douarnenez

Avant de prendre le départ, dimanche à midi, du Mini-Fastnet, les concurrents participent samedi à u prologue en baie de Douarnenez. Cette régate autour de quelques bouées organisée par le winches Club ne compte pas au classement général. Tout comme pour le départ dimanche, les conditions seront calmes avec 5 à 10 nœuds grand maximum.

• 5 architectes au départ

Cinq architectes navals vont prendre le départ du Mini-Fastnet. Sam Manuard, double vainqueur de la course, sera à bord de son nouveau prototype « Entreprendre Durablement ». Henry-Paul Schipman du cabinet Lombard navigue sur son mini « Maisons De L’avenir- Urbatys ». Etienne Bertrand sera l’équipier de Nicolas Boidevezi « G.D.E. ». Elie Canivenc retrouve son plan en venant naviguer avec Nicolas Charmet sur « La Ligue Contre Le Cancer ». Enfin, Pierre Rolland est présent sur « Petit Tonnerre » son mini de série.

• 11 filles dans le vent

Les filles naviguent. Onze seront au départ du Mini-Fastnet. Il y a Isabelle Magois qui travaille pour GPO, l’organisateur de la Transat 650. Elle accompagnera Bruno Simonet sur « El Nono C1 D2 ». Monika Mrazova est l’équipière d’Antoine Thibault sur « Boudlik », un autre série. L’Espagnole Anna Corbella, habituée du circuit méditerranéen, est le skipper du proto « Gaes ». Sandrine Bertho mène un équipage 100% féminin avec Sigrid Longeau qui a participé à la dernière Mini-Transat. Elles mènent le Pogo 1 « Hamtaro ». Luce Molinier rempile après le Trophée MAP à la barre de son série « No War ». Delphine Barnaud est la skippette du sére « Masoco Bay ». Caroline Vieille poursuit la préparation de la Mini sur son proto « Tamagoshi ». Rozenn Le Garrec et Anne-laure Bertin forment le 2e duo féminin à la barre d’ « Alakaluf ». Marine Feuerstein mène « C2o ».

• Directeur de course : Philippe Coatmeur

À la tête de la course, c’est Philippe Coatmeur, 50 ans, membre de longue date du Winches Club, éducateur technique auprès de personnes handicapées de profession, qui gère la Mini-Fastnet après le Trophée MAP.

« Le rôle de directeur de course est un poste mis en place, il y a 4 ou 5 ans seulement. Il s’agit de gérer le dispositif de sécurité sur la course, de veiller au bon respect des règles de jauge, de gérer la logistique de l’organisation et aussi de se charger de la communication de la course » explique Philippe. « Le concret, pour moi, se passe en amont de la course, pendant les 3 à 6 mois qui la précèdent. Il s’agit d’animer les réunions de coordinations avec les équipes de bénévoles. Pendant la course, tout se passe au PC course qui tourne h24 pendant 5 à 6 jours. On est neuf à s’y relayer sachant que je suis hors quart. On se charge alors du suivi des bateaux et du contact avec les voiliers de sécurité en leur donnant des consignes de placement au sein de la flotte. En cas de crise, on gère avec le CROSS pour gérer une assistance ou apporter une information à un concurrent qui le demande. »

• Président du comité de course : Mich’Q

Port-La-Forêt a son « Mich’Desj », Douarnenez a son « Mich’Q ». Michel Quentric, car tel est son vrai nom, est le président du comité de course du Mini-Fastnet.

Licencié à l’USAM de Brest, Michel est « Morgatois mais habite à Douarnenez ». Actuellement en « congé de fin de carrière chez France Telecom », Mich’Q, 59 ans, est « directeur de course nation depuis 19 ans ». Il a officié sur la Transat 650 en 1997 alors qu’elle partait de Douarnenez, ainsi que sur le Tour de Bretagne des Figaro-Bénéteau et bien sûr les Trophée MAP et Mini-Fastnet. « Ce sera mon 8e Mini-Fastnet. Je suis le directeur de course depuis qu’il part d’ici » ajoute Michel. Mais sera-t-il là encore l’an prochain ? « Je vais arrêter bientôt et sans doute prendre une année sabbatique… »

• Retour sur les éditions 2004, 2005, 2006 et 2008

En 2008, le Mini Fastnet devenu « Mini Cordouan » (changement de parcours dû à une météo peu clémente pour aller virer le célèbre phare) a été remporté Thomas Ruyant & Yann Riou (Faber France) en 2j12h05’00’’, suivi de l’équipage d’Afrique du Sud composé de Matt Trautman & Bert Schandevyl (Shaya Moya) et de Senor Blue mené par Etienne Bertrand et Hervé Devic… trois protos sur le podium. Le duo Pierre-Yves Lautrou & Steven Urien a fait aussi une très belle course en se classant premier dans la catégorie série.

C’est à la barre de leur proto Vecteur Plus que le duo Didier Le Vourc’h & Aloys Claquin a remporté l’édition 2006, en 5 jours 1h24mn 58s, suivi d’Adrien Hardy et Frédéric Rivet sur Brossard et de l’équipage slovène constitué d’Andraz Mihelin & Philip Sharp qui barraient "Adria Mobil too".

Lors de l’édition 2005, c’est le tandem constitué de Corentin Douguet et Samuel Manuard sur
"E.Leclerc-Bouygues Telecom" qui a remporté la 20e Mini-Fastnet en 4 jours 16h16mn33s.

En 2004, Erwan Le Roux et François Lamiot sur « Eole-Etoile de mer » ont bouclé le parcours en 4 jours 5h57mn45s.

Podiums à voir ici : http://www.winchesclub.com/minis650...


Informations complémentaires

Liste des concurrents
- Elle est disponible sur le site de la course en rubrique COUREURS : http://www.winchesclub.com/minis650...

Programme
Clôture des dossiers d’inscription : vendredi 12 juin, 20 heures
- Prologue obligatoire en baie de Douarnenez : samedi 13 juin, 14 h 30
- Pot d’accueil et buffet des équipages : samedi 13 juin, 19 heures
- Briefing général : dimanche 14 juin à 8 h 30
- Départ du Mini-Fastnet : dimanche 14 juin, 12 heures
- Proclamation des résultats, remise des prix et repas des équipages : samedi 20 juin, 18 h 30

Embarquements presse départ et arrivée
- Le Winches Club de Douarnenez dispose d’embarquements à bord de vedettes ou pneumatiques pour suivre le départ et l’arrivée de la course. Pour toute demande d’embarquement, contacter directement le club par mail winches Ema kerys.com ou téléphone au 02 98 74 38 05 ou directement auprès de Christophe Guigueno (06.85.90.71.79).

Contact presse
- En l’absence momentanée de Michèle Marchais pour des raisons de santé et en remplacement de Catherine Ecarlat, les relations presse seront prises en charge par Christophe Guigueno : Téléphone 06.85.90.71.79 ; mail media Ema pipof.com.

Photos libres de droits pour la presse
- Gildas Hémon - 06 63 63 02 42 - www.kerys.com

Michel Quentric et Philippe Coatmeur
photo libre de droits presse / Gildas Hémon / Kérys / Winches Club
Les pontons à Tréboul
photo libre de droits presse / Gildas Hémon / Kérys / Winches Club

Sites Internet pour suivre la course
- www.winchesclub.com
- www.classemini.com

Les partenaires du Mini-Fastnet
- Ville de Douarnenez
- Conseil général du Finistère
- Nautisme en Finistère
- Comité Départemental de Voile
- Fédération Française de Voile
- Classe Mini

- Chantier naval Structures
- Crédit Agricole de Douarnenez
- Ets Poënot
- Navi Ouest
- NKE
- PC Clean informatique
- Racing Voiles Douarnenez

- France Bleu Breizh Izel
- Le Télégramme

Document téléchargeables
Michel Quentric et Philippe Coatmeur
photo libre de droits presse / Gildas Hémon / Kérys / Winches Club
95.9 ko
Les pontons à Tréboul
photo libre de droits presse / Gildas Hémon / Kérys / Winches Club
367.9 ko