PIPOF.com : communication multimedia : presse, internet, photo, sponsoring, conseil, communication
PIPOF.com
Le service communication de PIPOF.com
Réalisation de magazine, dossier et d’articles pour la presse ou les services de communication
Service de banque image ou d’illustration pour les sponsors et les entreprises.
La régie publicitaire de SEASAILSURF Le Mag et SeaSailSurf.com
Les services complémentaires de PIPOF.com
Des sites internet sur mesure pour sponsors, skippers, entreprises.

Presse

Relations Presse
The Dronautic Revolution 1968 - 2018
Le site d’information voile et glisse et le magazine gratuit édités par Pipof.com

Chaînes
Quotidien d’actualité mer, voile et glisse. Bilingue : Français & Anglais.
L’actualité de la voile et de la glisse en français.
Portail de communication pour skippers et sponsors.
L’économie, le management, la communication et le sponsoring dans les sports nautiques
Actualité sur le monde des Minis 650, voiliers de course au large.
Le salon permanent de l’industrie nautique
Le mini magazine gratuit sport et culture de la glisse
Le serveur d’images de PIPOF.

Réseaux


Créez votre badge
Mer | Environnement | Technologie | Nautisme
Dronautic : Des bateaux drones menés par des étudiants ingénieurs et navigateurs en course autour du monde
The Dronautic Revolution : Une première course autour du monde autonome en 2018
mardi 3 juin 2014 • Pipof
Au moment du 50e anniversaire du Golden Globe - la première course autour du monde à la voile en solitaire et sans escale lancée en 1968 - sera donné le départ d’une course de bateaux drones autonomes, The Dronautic Revolution.

Dronautic est la nouvelle définition de ces bateaux drones navigant à la surface des océans, sur de longues distances et propulsés sans l’usage d’énergie fossile ou nucléaire.

Dans 4 ans, des équipes d’étudiants, ingénieurs et navigateurs tenteront de boucler ce premier tour du monde sans humain à son bord.

A retenir dans ce communiqué :
Dronautic : un bateau drone et son laboratoire embarqué
Dronautic.org : un site internet pour un programme de course de bateaux drones
The Dronautic Revolution : un tour du monde non-stop non-habité en 2018
Christophe Guigueno : interview de l’initiateur de Dronautic à lire ci-dessous
• Annonces de septembre 2014 : un concours d’architecture navale et la jauge Dronautic’6

Dronautic : un bateau drone et son laboratoire embarqué

Un Dronautic est un drone nautique. Il s’agit d’un engin navigant à la surface des océans, des mers ou des plans d’eau douce, sans équipage, en autonomie énergétique sachant que celle-ci ne peut être polluante et donc issue de l’énergie fossile ou nucléaire.

Il n’y a pas d’équipage à bord d’un Dronautic. Mais de nombreux hommes et femmes vont devoir unir leurs talents et expériences pour monter une Dronauteam, une équipe en charge de développer et de mener un Dronautic autour du monde.
En tant qu’engin navigant pouvant transporter une cargaison, chaque Dronautic devra embarquer un laboratoire scientifique. Les données récoltées par ces mini-laboratoires devront pouvoir être retransmises tout au long de leur parcours à une centrale d’information afin d’être disponibles pour les équipes scientifiques qui les ont développées et les partenaires scientifiques de l’organisation.
Le programme Dronautic s’étale sur 5 ans, de 2014, année d’annonce du programme et du lancement du concours d’architecture navale, à 2019, année de retour des Dronautic au port de départ de The Dronautic Revolution.

• Plus d’information sur http://dronautic.org/orga/003-drona...

Exemples de drones navigants :
- Sail Drone : http://dronautic.org/news/008-un-tr...
- Scout : http://dronautic.org/news/010-le-sc...
- Protei : http://dronautic.org/news/023-prote...

Dronautic.org : un site internet pour un programme de course de bateaux drones

Quatre ans avant le départ du tour du monde, www.dronautic.org, le site officiel de Dronautic est lancé.

Il présente les grandes lignes du concept Dronautic avec la définition de ces drones navigants, leur programme à venir et leur place dans l’histoire des tours du monde à la voile. Une place originale puisqu’aucun bateau non-habité n’est encore parvenu à boucler un tour du monde.

En 2018, cela fera 50 ans que neuf marins auront quitté l’Angleterre pour un premier tour du monde non-stop à l’initiative du Sunday Times. Le Français Bernard Moitessier décidera de ne pas rentrer et de poursuivre sa Longue Route vers Tahiti. Le Britannique Robin Knox-Johnston sera le premier et le seul à revenir à bon port.

The Dronautic Revolution 2018 : 50 ans après le Golden Globe, la première course autour du monde de drones

Le 1er juin 1968 était ouverte la ligne de départ de la première course autour du monde à la voile en solitaire, le Golden Globe.

Le 1er juin 2018, sera ouverte la ligne de départ de The Dronautic Revolution, la première course autour du monde d’engins navigants non-habités.

Quel sera le premier Dronautic à effectuer un tour du monde sans escale, sans équipage et sans énergie fossile ou nucléaire ?

Ce premier Dronautic effectuera-t-il sa révolution par les océans du globe en moins de 312 jours, la performance réalisée 50 ans auparavant par Sur Robin Knox Johnson ?

Dronautic lance un nouveau challenge aux étudiants, ingénieurs et navigateurs.

A propos de The Dronautic Revolution 2018 :

• Date de départ : jeudi 14 juin 2018

• Port de départ : ouvert à candidature

• Parcours : port de départ – contours de l’Antarctique par les 3 caps (Aiguille, Tasmanie, Horn) – retour au port de départ

• Durée du parcours : 312 jours (temps de course de Suhaili à battre)
• Engins au départ : Dronautic’6 (jauge présentée en septembre 2014)

• Plus d’information sur http://dronautic.org/orga/002-the-d...

Interview de Christophe Guigueno, initiateur de Dronautic

Initiateur de Dronautic, le journaliste et communicant breton, spécialiste du nautisme, présente le concept de ces nouveaux bateaux de course au large ainsi que leur programme de compétition.

Pourquoi avez vous imaginé Dronautic ?

Christophe Guigueno : « Cette idée m’est venue il y a six mois environ. Je me suis demandé s’il serait possible de piloter un bateau à distance et au grand large. C’est alors que j’ai commencé mes recherches pour trouver des informations sur les premiers bateaux drones. A ce jour, il y a en fait très peu de concepts étudiés pour naviguer en autonomie au grand large et Dronautic est l’occasion de proposer un terrain de jeu global de recherche et de comparaison entre ces différents projets. »

Quels concepts avez-vous déjà recensés ?

CG : « Aux États-Unis, il y a le SailDrone, un trimaran à aile rigide de moins de 6 mètres qui est parvenu à réaliser des allers-retours dans le Pacifique depuis San Francisco. Sur la côte Est des États-Unis encore, il y a le concept Scout, un "solar drone" de 3 mètres qui a tenté de traverser l’Atlantique. Sans succès. Il y a aussi le Protei du Français Cesar Harada dont l’aspect recherche scientifique converge avec celui de Dronautic. »

Quelles sont les équipes qui peuvent monter un projet Dronautic ?

CG : « Dronautic s’adresse aux étudiants chercheurs, ingénieurs et au navigateurs. Il s’agit d’abord de concevoir un engin capable de naviguer au grand large. Pour cela, il faut des compétences en architecture navale et en construction composite. Ensuite, il faut gérer son autonomie énergétique et propulsive. Pour cela il faut des compétences en informatique et en gestion de l’énergie embarquée. Enfin, chaque Dronautic est aussi un bateau de fret qui devra pouvoir embarquer un laboratoire de recherche scientifique.
Cela demande donc de nombreuses compétences et c’est dans le monde universitaire que l’on devrait trouver les principales associations pour mener un projet Dronautic. Mais des équipes professionnelles du monde du nautisme comme dans les grandes entreprises de transport devraient pourvoir réunir les compétences adéquates et les financer. »

Le tour du monde est programmé pour 2018. Pourquoi cette date ?

CG : « Il y a deux raisons pour que le tour du monde n’ait pas lieu avant 2018. La première est qu’il faut du temps pour développer des bateaux navigants en autonomie. Cela laisse donc 4 ans avant de tenter l’aventure de The Dronautic Revolution. Reste que d’ici juin 2018, il y aura des courses de préparation comme les grand prix de 24 heures en 2016 et une transocéanique en 2017. L’autre raison est plus historique puisqu’en juin 2018, ce sera le 50e anniversaire du Golden Globe, la première course autour du monde en solitaire à la voile sans escale.
Est-ce qu’un Dronautic sera capable de faire le tour du monde sans escale en 2018 ? Et le premier à le faire réussira-t-il cette performance en 312 jours ou moins, soit mieux que Sir Robin Knox-Johnston, le premier et seul homme à boucler ce tour du monde en course en 1969 ? Telles sont les premières questions auxquelles les équipes qui s’engageront nous permettront, je l’espère, de répondre. »

A propos de Christophe Guigueno : Journaliste et communiquant, Christophe Guigueno a travaillé pour les services de communication de nombreuses courses au large comme le Vendée Globe (2000-2001), l’EDS Atlantic Challenge, des transats en double du circuit Figaro-Bénéteau… Depuis février 2000, il est l’éditeur et rédacteur en chef du site d’information des sports de glisse www.SEASAILSURF.com. Aujourd’hui, il présente Dronautic et son programme de courses sur 4 ans.

Agenda prévisionnel 2014-2018

• Juin 2014 : annonce de The Dronautic Revolution
• Septembre 2014 : Présentation de la jauge Dronautic’6 et lancement du concours d’architecture navale pour la conception d’un Dronautic’6
• Juin 2015 : Remise des prix du concours d’architecture navale.
• Décembre 2015 : Présentation du programme de régates 2016-2018 et présentations des premiers teams engagés
• Juin 2016 : Prologues Dronautic (2 ou 3 courses de 24 heures)
• Juin 2017 : Dronautic Oceanic Challenge (course transatlantique)
• Juin 2018 : The Dronautic Revolution (tour du monde non-stop)
2019 : Retour des Dronautic après le tour du monde

• Plus d’information sur http://dronautic.org/orga/006-progr...

Contacts

Pour obtenir plus d’information concernant Dronautic, contacter Christophe Guigueno au 06.85.90.71.70, ou par mail : media Xie pipof.com • contact Xie dronautic.org

Et retrouvez les informations concernant Dronautic sur le site bilingue et responsive :
www.dronautic.org

Documents presse

Le communiqué de presse en pdf :

Photo libre de droits de Christophe Guigueno (mention obligatoire : "photo Anne-Marie Vincent / Dronautic.org")

Document téléchargeables
197.4 ko
481.8 ko